Bienvenue à Darney

 LES TRAVAUX

 

 

Sont en cours :

  • le réaménagement des ateliers
  • poursuite des travaux habituels sur la commune
  • Travaux de la rue Jules Ferry
  • Travaux de la nouvelle station de traitement de l'eau, route de Vittel (voir rubrique Notre eau)

 

MUR DU SQUARE JEANNE D'ARC

RUE DES ROCHOTTES

CHAUFFAGE SALLE DES FÊTES

DÉMOLITION D'UN BÂTIMENT HLM

LE POINT DÉBUT OCTOBRE 2017

FUITE RUE LECOMTE

SOL NEUF POUR LE GYMNASE

TRAVAUX AUX ATELIERS MUNICIPAUX

ÇA COMMENCE À PRENDRE FORME

 

MUR DU SQUARE JEANNE D'ARC 

Endommagé au printemps dernier suite à un accident de la circulation, le muret du square de J. d'Arc était depuis en attente de réfection. C'est désormais en cours depuis le 20 novembre grâce à  ACTISOV, de Monthureux sur Saône, qui a été chargée de ces travaux. Un chantier bienvenu qui permettra enfin à nos services techniques d'entretenir le site puisque le choc avait été tel que cela avait engendré une impossibilité d'ouvrir le portillon permettant d'accéder  à la statue.

Jeudi 14 décembre ACTISOV était à nouveau sur place pour coffrer et réaliser la tablette du mur.

                                                                          

RUE DES ROCHOTTES

Jeudi 26 octobre, une réunion s'est tenue en mairie, à l'intention des locataires de HLM de la rue des Rochottes concernés par les travaux d'aménagement des espaces extérieurs. Malheureusement ils n'étaient que 5 à s'intéresser au sujet alors que tous les résidents des 28 appartements avaient été personnellement invités. 2 des 5 bâtiments, construits en 1958 ont été réhabilités cette année (fermetures, isolation, électricité...), les autres le seront l'an prochain. A l'aide de diapositives et de plans les responsables ont fait part du projet qui revoit complètement les aires de stationnement, le revêtement d'un passage pour piétons et l'éclairage. Le coût total étant de 215.000 €, dont 65.000 à la charge de la commune. Une nouveauté sera proposée aux intéressés, à savoir la mise à disposition de jardins individualisés. Toutefois l'espace attaché à un logement pourra tout aussi bien être aménagé en terrasse ou aire de jeux par chaque locataire. Cette phase de réaménagement, qui verra la suppression des haies actuelles et donnera un air de modernité au quartier, devrait démarrer à l'automne prochain.

 

                       

CHAUFFAGE SALLE DES FÊTES 

Lasse d'être confrontée aux problèmes récurrents du chauffage de la salle des fêtes, la municipalité a décidé d'y installer un nouveau système de chauffage faisant suite à diverses interventions et études, y compris de la part de la société ayant été à l'origine préconisé l'actuel procédé. C'est donc désormais un chauffage au gaz, basé sur 5 radiateurs, qui va assuré aux utilisateurs le confort qu'ils sont en droit d'attendre. Cela empiète certes un peu sur la surface disponible mais cette solution est un moindre mal comparée aux nombreux griefs de l'actuel chauffage en cas de très basses températures. La société MATHIS ET PHILIP, qui a déjà travaillé pour la commune est en charge du chantier qui sera certes terminé pour la prochaine manifestation, à savoir le loto du comité de jumelage DARNEY- SLAVKOV, mais trop tard toutefois pour réaliser le branchement au gaz lequel nécessite de respecter certains délais.

Mercredi 22 novembre, enfin ça y est, GRDF est venu en matinée effectuer le branchement gaz  de cette installation. Les premiers bénéficiaires de ce nouveau chauffage seront les employés de l'EHPAD et leurs enfants, à l'occasion de leur arbre de Noël. Un soulagement pour beaucoup. Et nos ainés, lors du repas de l'âge d'or, ont beaucoup apprécié la chaleur constante, le "rideau" d'air chaud du dessus de la porte d'entrée qui empêche le froid de rentrer à chaque ouverture, ainsi que la douceur de l'espace toilettes.

                                                                                                    

DÉMOLITION D'UN BÂTIMENT H.L.M. 

Depuis quelques semaines le bâtiment 16 des H.L.M. "Le grand Jardin" a été méthodiquement démantelé en vue de sa destruction car devenu vétuste. Portes et fenêtres ont été démontées ainsi que tous les éléments intérieurs et tout ce qui pouvait être contaminé par l'amiante a fait l'objet d'un conditionnement spécifique dans des sacs sécurisés et plombés. Et mardi 10 octobre une société s'est attaqué à l'ossature restante afin de faire disparaître définitivement cet ouvrage du paysage.Ce n'est pas sans un pincement au coeur que certains ont assisté à la destruction de ce premier bloc HLM construit sur notre commune voilà quelques décennies. Comme souvent on peut dire : "encore une page qui se tourne" !.

 

                                                                                           

                                                            

 

LE POINT DÉBUT OCTOBRE 2017 

*rue Jules Ferry :

La société Colas va réaliser cette semaine la pose de bordures coulées en béton, mais ceci en fonction des conditions météo. Semaine 41, finition des bordures, remblaiement des trottoirs, mises à niveau. Semaine 42, remblaiement des trottoirs, mises à niveau par société Colas. Dans le même temps, pose et dépose des supports provisoires par Orange. Du 23 au 27 octobre, pose du bitume, la chaussée de la rue du Colombier sera elle aussi bitumée.

*station de traitement de l'eau, route de Vittel :

Les travaux vont bon train et devraient être terminés pour la fin de l'année. Le bâtiment de traitement voit peu à peu le jour, l'ensemble des voiles de cuves a été coulé. Semaine 40, désinfection des eaux mises en distribution. Semaine 42, mise en service du forage pour évaluation des capacités de production et tests des étanchéités.

*station d'épuration :

Etudes en cours suite à l'achat programmé par la commune du terrain d'un particulier, route d'Attigny.

*ateliers municipaux :

La porte de garage et les menuiseries ont été posées par l'entreprise LEGROS et les cloisons intérieures montées par ACTISOV. Le 03 octobre l'entreprise MARULIER a commencé l'isolation des murs et le plafond tandis que la société BRIOT va assurer la pose du chauffage et des sanitaires ainsi que de l'électricité. Les finitions d'ordre esthétique seront faites par nos employés qui pourront intégrer leurs locaux réhabilités avant la fin de l'année.

*entretien des rues :

Malgré un effectif réduit (3 employés sont actuellement en arrêt maladie), les services techniques s'efforcent d'assurer au quotidien l'entretien de notre cité. Toutes les rues ont été nettoyées. La Barbeline, le dispensaire, le passage entre la gendarmerie et le camping sont au programme. Bien que passé Com Com, le groupe scolaire voit son entretien assuré par nos services, les heures passées étant ensuite facturées à la communauté de communes du sud-ouest vosgien.

 

FUITE RUE LECOMTE 

Une grosse fuite a été détectée dimanche soir au niveau du PMU, amenant la municipalité à couper l'alimentation en eau de la rue Lecomte vers 2 h lundi matin. L'entreprise DESSALLE de Relanges est intervenue dans la matinée et peu avant midi, après avoir mis à jour la canalisation, la cause était ciblée et la réparation aussitôt entreprise. Après des heures de privation les usagers ont pu à nouveau profiter des bienfaits de l'eau.

                                           

SOL NEUF POUR LE GYMNASE 

Profitant des vacances d'été, le syndicat scolaire a fait procéder au changement du revêtement du sol du gymnase. En effet l'ancien revêtement n'était adapté qu'à la pratique de sports et il était impossible d'entrer dans cette enceinte en chaussures ou d'y installer tables et chaises sans risquer de l'abîmer. Or cette grande salle peut offrir de nombreuses possibilités (exposition, vide-grenier, spectacle...) avec une capacité d'accueil bien supérieure à toute autre salle des fêtes du secteur et il était franchement dommage de s'en priver. D'autant que les techniques nouvelles font que des matériaux existent pour s'adapter à l'utilisation de la salle. Aussi après avoir étudier d'autres pistes, du genre moquette à dérouler ou structure démontable qui toutes posaient le problème de stockage et de manipulation, le syndicat a opté pour un nouveau revêtement qui supportera toutes sortes d'utilisation. Une société a donc retiré la couche existante pour la remplacer par deux nouvelles, de matériau différent. La réfection en deux teintes sera achevée à la mi-août et il faudra encore procéder à la mise en place des tracés des multiples terrains de sport (hand, basket, tennis, volley..) dont se serviront les scolaires et les associations. Opération qui va nécessiter au préalable la pose de 2,7 km de ruban adhésif pour faciliter le travail du peintre. Dans le même temps tables et chaises pour 300 personnes ont été commandés et devraient être livrés pour la rentrée. Le tout pour un coût global de 125 000 € environ, entièrement auto-financés.

C'est donc une bonne nouvelle pour les futurs organisateurs d'événements d'importance.

 

                                                                    

                                                                                                      

                                                                                                                                                         

TRAVAUX AUX ATELIERS MUNICIPAUX 

Mardi 27 juin ont enfin commencé les travaux de rénovation des ateliers municipaux destinés dans un premier temps à l'amélioration des conditions de travail de nos employés mais rendus d'autant plus nécessaires que la structure même du bâtiment n'était plus fiable. C'est donc par la démolition d'une partie du mur donnant sur l'espace des récollets que l'association ACTISOV, de Monthureux sur Saône s'est mise à l'oeuvre. Profitant de la reconstruction, des fenêtres sont venu apporter de la lumière à l'intérieur de l'édifice début août alors que des cloisons internes ont été  mises en place, ainsi qu'un espace sanitaire avec douche, une salle de convivialité... Le chantier devrait durer plusieurs mois et nous en reparlerons.

 

                                                                        

 

 

Menuiseries et porte de garage ont été changées courant septembre par l'entreprise LEGROS.

Début octobre l'entreprise MARULIER a commencé la pose des isolations et du faux plafond tandis que l'entreprise BRIOT s'est occupé de la partie électricité, sanitaires et chauffage. 

 

               

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

             

ÇA COMMENCE À PRENDRE FORME

Après quelques mois de travaux, la rue Jules Ferry commence à prendre forme et les riverains se réjouissent de l'issue prochaine de ce vaste chantier qui aura fortement perturbé la circulation et causé bien des désagréments, y compris à nos voisins et amis de Bonvillet. La pose des bordures de trottoir en granit posant problème en raison des conduites de gaz, une autre solution a du être trouvée mais cela nécessite de repousser les délais. Le profilage de la route est déjà bien avancé et la municipalité a profité de cette opportunité pour faire "raboter" les roches sur l'emplacement d'une maison incendiée afin d'y aménager un petit parking de 7 places. Encore quelques semaines de patience et l'on verra le résultat. 

Mardi 10 octobre, une étrange machine a fait son apparition, une extrudeuse venue couler sur place les bordures de béton. Après un long travail préparatoire nécessitant la pose de piquets tous les deux mètres afin d'y positionner un fil conducteur, conditionnant la hauteur et la largeur du trottoir, l'engin avance très lentement  et "dessine" un long ruban de béton qu'il ne reste plus qu'à lisser par endroit. Le plus délicat est lorsqu'il faut baisset la hauteur( passage de piétons ou de véhicules) mais très vite un maçon peaufine le travail et le résultat se poursuit, lentement mais surement. Les deux côtés de la chaussée devraient pouvoir être terminés en milieu de semaine. Un pas de plus vers la délivrance pour tous les riverains qui retrouvent peu à peu le sourire.

Mardi 17 octobre, le chantier se poursuit avec la pose de bordure pour délimiter les espaces verts. Malgré le poids imposant de chaque pièce, le travail est facilité par l'utilisation d'un engin qui aspire littéralement ces bordures d'une centaine de kg( capacité maximum de 150 kg). Très maniable cet équipement contribue à l'avancée rapide de cette phase du chantier

Jeudi 26 octobre, une nouvelle phase importante du chantier a démarré  tôt le matin avec la pose d'une couche de 12 cms de"grave bitume". L'occasion d'assister à un défilé de camions (une bonne trentaine) chargés du précieux matériau qui, posé à une température de 160° donne à la chaussée un aspect proche de la finition. Au total ce sont environ 900 tonnes de ce  matériau qui recouvrent les 520 mètres de chaussée. L'entreprise COLAS dispose de quelques jours seulement (le 1er novembre étant férié) pour relever une cinquantaine de bouches à clé et quelques tampons, effectuer les réglages nécessaires, avant que l'enrobé définitif ne soit mis en place le vendredi 3 novembre. Les trottoirs devront ensuite être terminés alors que la route aura été rendue à la circulation, ce qui nécessitera un dispositif de feux pendant une huitaine de jours.

Vendredi 03 novembre a eu lieu la pose de l'enrobé définitif, sur une épaisseur de 6 cms. Bien avant le lever du jour les ouvriers étaient en place pour préparer le chantier et dès 8 heures une dizaine de personnes étaient à pied d'oeuvre lorsque le premier camion est venu apporter le bitume tout fumant. Au fur et à mesure de l'avancée, il était procédé au relevage des bouches à clé et tampons. En fin de journée la route était enfin redonnée à la circulation, pour le plus grand plaisir de tous.

Et c'est le lundi 13 novembre que l'entreprise COLAS a entamé la dernière phase du chantier, la pose de l'enrobé des trottoirs. Pas moins de 7 ouvriers étaient à pied d'oeuvre pour cette ultime " ligne droite". Pour ce faire des feux étaient en place afin que la circulation soit alternée et tout s'est bien déroulé. Le résultat, tant attendu, est saisissant

Reste toutefois à attendre une"fenêtre "dans la grisaille hivernale pour mettre la touche finale, à savoir le marquage au sol

 

 

                   

                 futur parking, gagné sur la roche 

                                                                                ça prend forme       

                                                                                                        

                                                   1ère couche 

                                                                                   

                                                                    enrobé final