LES ACTUALITÉS

 

     
VOIR  AUSSI RUBRIQUES TRAVAUX,  NOTRE EAU 
ET ÉCOLE

 

UN BEAU SPECTACLE 

Les feux du 13 juillet ayant été préventivement annulés en raison de la météo, ils ont finalement été tirés le dimanche 18 par une belle soirée d'été. Le public était venu nombreux, de la cité mais aussi des villages voisins, pour assister à ce spectacle féérique. En attendant que la nuit tombe, l'ASD tenait buvette tandis que les enfants pouvaient manger une barbe à papa ou se doter d'oreilles lumineuses. Puis la sono  déversa ses décibels pendant que les premières étoiles multicolores déchiraient l'obscurité.  Et pendant plus d'un quart d'heure, petits et grands avaient la tête levée vers le ciel et les yeux écarquillés. Tous ont beaucoup apprécié ces moments magiques

             

VISITE GUIDEE DE DARNEY 

Dimanche 18 juillet, une visite guidée de notre chef-lieu était organisée par le "pays d'Epinal, coeur des Vosges".17 présentes étaient présentes devant le centre de la préhistoire lorsque Lucile RONDEL commença ses commentaires avant de mener son groupe sur le chemin débouchant sur la rue des terrasses. Puis après avoir apprécié les Halles et le château, nos visiteurs passèrent par les escaliers de la Brèche et la rue des fabriques pour rejoindre l'église. La fraîcheur des lieux amena la guide à s'attarder longuement sur les attraits de l'édifice avant que tous remontent vers l'ancien hôpital et le groupe scolaire pour mettre un terme à cette passionnante "découverte" de notre cité

          

 

ON ACCROCHE

 

Ce mardi 13 avril, Jean-Marie, Yves et Michel ont sorti la perceuse, le mètre et le niveau pour se rendre au château afin de commencer l'accrochage des tableaux. C'est la fameuse scène de la remise du drapeau qui a fait l'objet de la 1ère mise en place, en suivant les consignes reçues. Cette peinture est l'oeuvre de Charles CERNY, un peintre tchèque venu à Paris en 1913, à l'âge de 21 ans. Durant la 1ère guerre mondiale il s'engagera dans la Légion étrangère. Sa renommée deviendra telle qu'il fut nommé, en 1952, peintre officiel de la Marine française. Nouvelle disposition oblige, ce tableau  qui est l'un des éléments phares de l'exposition, pourra être admiré en toute tranquillité puisqu'une banquette lui fait face.

                         

 

 

PLUS D'ESPACE VTT

 

Créé voilà une douzaine d'années à la demande de jeunes adeptes de la discipline, l'espace VTT situé près du gymnase a été en quelque sorte un "effet de mode" car depuis longtemps il n'était plus utilisé. Ses équipements (tel le pont à bascule) devenus vétustes, voire dangereux, et aucune demande de remise en état du site n'ayant jamais été formulée, il a été décidé de démanteler cet endroit et de l'aménager en pelouse. Nos services techniques s'y sont employés voilà peu.

                   

 

NOUVEL ECLAIRAGE

L'un des 5 luminaires de notre église étant défectueux, il a été jugé plus prudent de tout changer afin de ne pas mélanger les technologies (l'ancien système datant d'une quarantaine d'années) pour préserver aussi la longévité du neuf. Bénévolement l'un de nos conseillers, Thibault HEINTZ, s'est attelé à la tâche avec l'aide d'Henri CÔME. La nef culminant à 13,5 m, il a été décidé de ne pas utiliser d'échelle mais de travailler depuis la voûte. Et pour faciliter l'entretien ultérieur, de nouveaux cables de 15 mètres ont été utilisés. Les LED, positionnés à 10 m du sol, offrent plus de luminosité malgré une consommation réduite de moitié. Un grand bravo et merci à ces deux bénévoles.

                                                 

UNE BELLE INITIATIVE 

A l'initiative des services techniques, la vieille cuve en cuivre qui a longtemps été exposée aux Récollets (avant d'être entreposée pendant de longues années dans un local) vient d'être installée à hauteur du rond-point de la route d'Epinal. Ainsi mise en valeur, elle pourra être appréciée des automobilistes de passage, des visiteurs et de nos concitoyens. On attend désormais avec impatience son fleurissement. Bravo pour l'idée qui séduit déjà les darnéens.

                     

1ère COUCHE

Suite à l'appel lancé par la MPT  pour rénover une salle qui sera dédiée aux enfants, 3 personnes seulement ont répondu favorablement et se sont retroussé les manches samedi 13 février pour les 1ers coups de pinceaux et rouleaux. Bravo et merci à ces 3 dames pour avoir relevé le défi et posé la 1ère couche de blanc. Dès le mercredi 17, les bénévoles seront les bienvenus pour la pose d'une 1ère couche couleur.

                                              

CHEMIN BUCOLIQUE

Samedi 13 février une vingtaine de personnes était à la salle des fêtes pour la 1ère réunion destinée à constituer une association en vue de réhabiliter le chemin de la Marcarerie, et parmi elles 8 membres du conseil municipal dont M. le maire et ses 4 adjoints. Yves DESVERNES en profita pour remercier et féliciter Pascal THIEL de son initiative. Celui-ci souligna le fort potentiel et les "trésors" de la commune  qui méritent d'être exploités et déclara "nous avons tous intérêt à travailler ensemble". Puis de dresser un état des lieux de ce chemin bucolique, pas entretenu, qui pourrait être le prélude à un parcours pédagogique. Pascal THIEL  évoqua ensuite  sa rencontre avec le propriétaire des lieux et soumit l'idée que la future association ne se limite pas à la remise en état de ce seul site. Il fut aussi question de la possibilité d'aménager une aire de pique-nique à quelques mètres de l'ancien lavoir, sur un terrain communal.

Des aspects plus pratiques concernant la structure à mettre en place ont alors été abordés avant de convenir de se retrouver le 6 mars prochain, même lieu, même heure, pour l'adoption des statuts, la dénomination et la mise en place de l'association. Afin d'être prêts à passer à l'action dès le printemps qui arrive!

 

                                                

FLEURISSEMENT

7 personnes ont pris part vendredi 11 février à une réunion de préparation du prochain fleurissement. Avec à l'esprit l'envie de garder "la fleur" attribuée par le jury départemental (qui repassera en 2023) et la nécessité de s'adapter aux nouvelles pratiques. Etienne, le spécialiste, évoqua le choix de privilégier les vivaces (qui demandent moins d'entretien, ont moins besoin d'eau, sont pérennes) tandis que les plantes annuelles doivent être réservées aux endroits très fréquentés. La pose de jardinières sous les Halles (à la place des suspensions) a été soulevée, tout comme la "gestion différenciée" favorisant la biodiversité. Une campagne d'information préalable sera toutefois nécessaire avant sa misse en application. Les derniers sujets abordés furent le cimetière (la nouvelle tendance étant la végétalisation) et l'aménagement de certains espaces non encore arborés. Le budget sera au final le fil conducteur de tout ce qu'il est possible de faire en matière de fleurissement, donc d'amélioration du cadre de vie.

                           

TOUCHE FINALE

Après de longs mois de travaux, l'entreprise HOUILLON de Damas et Bettegney vient en quelque sorte d'apporter une touche finale (du moins sur le plan visuel) au chantier du château en y remplaçant la porte d'entrée. Cette dernière avait une soixantaine d'années si on se réfère aux vieux journaux trouvés en démontant le chambranle. La nouvelle porte est tout à fait dans le style vieux château avec ses rangées de clous et sa poignée "rustique" que l'on dirait déjà rouillée. A SUIVRE

             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                      

 

                                               

                                             

 

       

 

                

 

 

 

                                                               

 

                                          

                                                     

 

                                                                                        

 

      

 

                                                                                                       

 


                                                                                                                        

 

 

 

 

                                                                                 

 

                                                                         

 

                           

 

                                                                 

                                   

             

 

 

      

             

 

.

                         

 

                                                       

 

 

            

 

 

                            

 

 

                                               

 

 

 

 

 

 

                          

 

 

                                                                          

 

 

                                                   

 

 

                                

 

 

                                 

                  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                              

                                                                                                                  

 

 

                                                                                   

 

 

                                                   
                                                                               

 

 

 

 

                                

                                                                          

 

 

 

                                       

 

 

 

                                                     

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

                                                                               

 

                                                                                     

 

 

                                                                                                                                                                                

                 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

.