Bienvenue à Darney

 
LES RÉUNIONS SE SUCCÈDENT 

SUR LE TERRAIN A POUXEUX 

VISITE SUR LE TERRAIN 

LA STATION D'ÉPURATION EST PRIORITAIRE

RESTITUTION DES ANALYSES DE TERRAIN

SONDAGES A L'ANCIEN DÉPOTOIR

 

LES RÉUNIONS SE SUCCÈDENT 

Lundi  19 décembre une nouvelle réunion s'est tenue en mairie en présence de quelques riverains. L' occasion d'envisager une nouvelle option, cette fois avec lagunage, en un endroit différent situé  non loin de la route d'Attigny. Un projet qui nécessite l'achat de terrain et sur lequel les spécialistes vont devoir se pencher, notamment pour évaluer le coût financier de cette solution. Une visite sur site a conclu cette réunion de travail. On  avance, mais sans précipitation car le dossier est important et il ne faut rien négliger.

Vendredi 20 janvier, c'est M. CHARLES de l'ATD qui est venu prendre des photos sur le site pour actualiser les dossiers.

Mercredi 23 août 2017, M. Daniel MARTIN  est venu en mairie pour évoquer avec la commission travaux la cession du terrain envisagé pour l'implantation de la future station. Le propriétaire a argumenté sa proposition de prix et la discussion s'est engagée avec les participants. Après une légère concession, l'offre sera soumise au prochain conseil municipal car il faut faire avancer le dossier.

SUR LE TERRAIN A POUXEUX

Dans le cadre des réflexions préalables à l'implantation de la future station, la moitié du conseil municipal et trois riverains actuels se sont rendus mercredi matin à Pouxeux pour visiter une nouvelle unité fonctionnant selon la méthode dite des "boues activées". Sous la conduite de M. MANGIN, responsable technique de la ComCom concernée, nos darnéens ont visité toute l'installation après avoir  écouté les raisons ayant amené à ce type d'aménagement et au choix du site. Tous ont été impressionnés par la technique relativement simple, mais cependant  pointue, utilisée et par l'absence d'odeur (les 3 cuves et les 3 modules de brassage étant fermés). Convaincu de l'efficacité de la méthode le groupe s'est arrêté, sur le chemin du retour, à la station de lagunage de Dompaire-Madonne et Lamerey. Une toute autre approche technologique, nécessitant un espace plus vaste. Deux solutions tout à fait différentes qui seront encore pour quelque temps au centre des débats, au même titre que le site d'implantation.

 

                                                                                                            

VISITE SUR LE TERRAIN  

Sans attendre le nouveau projet programmé pour les semaines à venir, une visite de terrain a eu lieu ce lundi 26 septembre,  à l'initiative de l'un des riverains de l'actuelle station d'épuration. 7 personnes dont M. le Maire et deux de ses adjoints ainsi que deux autres membres de la commission des travaux se sont rendus sur un site qui pourrait éventuellement héberger la future station afin de se rendre compte de visu de la configuration des lieux.

La visite d'une station de même type que celle qui est envisagée a eu lieu, pour les élus et les riverains directs, le mercredi 19 octobre à Pouxeux 

Il en faudra sans doute beaucoup d'autres avant que le projet ne prenne réellement forme car le sujet est sensible.

 
LA STATION D'ÉPURATION EST PRIORITAIRE

Suite aux nombreux problèmes rencontrés depuis quelques mois sur la station d'épuration devenue largement surdimensionnée et vétuste, la municipalité est consciente que ce dossier est désormais prioritaire et a donc entrepris les démarches nécessaires pour envisager la mise en service d'une nouvelle station dans les meilleurs délais possibles. Un cheminement  qui risque cependant d'être long et difficile.

 
RESTITUTION DES ANALYSES DE TERRAIN

Mardi matin, 6 septembre, le cabinet CIRSE ENVIRONNEMENT de St Nicolas de Port est venu en mairie présenter les résultats des analyses effectuées sur le site de l'ancien dépotoir de la route d'Attigny. En présence notamment de MM. DESCOUPS (agence de l'eau au Conseil départemental) et CHARLES (chargé de projets eau potable et assainissement à l'ATD 88), M. FERREIRA évoqua les 5 sondages effectués à la pelle mécanique à 5,5 m de profondeur et les 2 sondages à la tarière à 19,5 m. Dix essais pressiométriques ont pu être réalisés, tous les mètres. Des échantillons de sol ont aussi été prélevés aux fins d'analyse en laboratoire.

Sans équivoque aucune, il en ressort que ce site est inadapté pour recevoir la future station, sauf à envisager une réalisation de fondations profondes de type pieux ou inclusions rigides. Solutions qui induiraient un surcoût très très important. Devant cette évidence quelque peu prévisible, M. CHARLES s'engage à présenter dans les meilleurs délais, quelques semaines, un autre projet car ce dossier est devenu prioritaire.

Nous reviendrons sur ce sujet dès que nous aurons de nouveaux éléments

                                                                       
SONDAGES A L'ANCIEN DÉPOTOIR

Dans la perspective de l'implantation de la future station d'épuration, des travaux de sondages ont été effectués à l'ancien dépotoir (route d'Attigny) par la société CIRSE ENVIRONNEMENT de St Nicolas de Port. C'est l'entreprise Anthony DESSALLE de Relanges qui s'est chargée de creuser à la pelleteuse 5 trous de 5,50 m de profondeur afin que le technicien puissent prélever des échantillons de terrain. Quelques jours plus tard, la même entreprise était de retour sur le site pour y effectuer 3 forages de 64 mm de diamètre, le 1er allant jusqu'à 19,5 mètres de profondeur, à l'aide d'une sondeuse. Puis à différents niveaux une sonde est introduite avant l'envoi d'azote afin de comprimer la terre pour en déterminer la stabilité et la portabilité. Deux jours sont nécessaires pour mener à bien cette nouvelle tranche d'analyses déterminantes pour la suite du projet. Monsieur DESVERNES, maire, et son 1er adjoint Monsieur BOUSCHBACHER sont venus sur place s'intéresser de près à cette étude.