Bienvenue à Darney

NOTRE EAU

DES FINITIONS QUI... N'EN FINISSENT PLUS 

FIN DU PROVISOIRE

DERNIERE LIGNE DROITE 

LA TOITURE EST POSÉE

LES FILTRES SONT ARRIVÉS 

LES TRAVAUX VONT BON TRAIN 

1ERE RÉUNION DE CHANTIER 

CA Y EST, CA DÉMARRE

 

 

DES FINITIONS QUI... N'EN FINISSENT PLUS 

Voilà maintenant plusieurs semaines que notre nouvelle station de traitement des eaux fonctionne, mais le chantier n'est toujours pas terminé. La faute à des finitions longues à se mettre en place, malgré la présence depuis 15 jours d'un échafaudage venu juste calmer les impatiences bien légitimes de la municipalité. Mais cette fois on commence à en voir le bout et une réunion de chantier a permis de le constater le 24 mai dernier. La pose de l'isolation du bâtiment est bien avancée, le bardage devrait être exécuté dans la foulée, puis les ultimes touches seront apportées avant de laisser la place à la société chargée de la clôture. Pour qu'enfin la page de ce trop long feuilleton soit bel et bien tournée !

                                                                

FIN DU PROVISOIRE 

C'est un "feuilleton" qui aura duré, à un jour près, 26 mois qui vient enfin de s'achever avec l'enlèvement mardi 10 avril de la station de traitement provisoire. Installée dans l'urgence pour remédier aux problèmes d'arsenic, on pensait que la location onéreuse de cet outil n'excéderait pas un an au vu du dossier de la future station. Las les contraintes administratives et budgétaires (obligation d'attendre les arrêtés de subvention) ont fait traîner les choses en longueur. Mais enfin tout est rentré dans l'ordre et c'est le plus important.

                                                                                                                                                                                       

DERNIERE LIGNE DROITE 

Après une interruption pour cause de fêtes de fin d'année, le chantier a repris route de Vittel et entame sa dernière ligne droite. Monsieur le Maire et ses adjoints se sont rendu sur le site pour faire le point avec les responsables qui, compte tenu des intempéries et autres impondérables, prévoient désormais la une fin des travaux et mise en marche de la toute nouvelle station de traitement pour fin février.  Quoi qu'il en soit la location de la station provisoire est désormais à la charge de l'entreprise en raison du dépassement de délai imparti. L' heure est au branchement des nombreux tuyaux qui composent l'installation. Encore un peu de patience. Prochaine réunion de chantier le jeudi 15/02. Depuis le début de l'année, la commune n'assume plus le loyer de la station provisoire, pris en charge par l'entreprise responsable du chantier en raison de dépassement des délais. Ce qui soulage les finances de la commune. Fin mars les filtres à arsenic fonctionnent dans la nouvelle structure, les autres paramètres sont en cours de réglage et VEOLIA doit venir retirer la station provisoire (en place depuis le 11 février 2016!!!!)  d'un jour à l'autre. Ce qui mettra un terme définitif à ce long feuilleton qui n'a que trop duré. Et qui a coûté beaucoup d'argent aux contribuables parce que le problème n'a pas été pris à bras le corps dès le changement des normes en 2003

                                                                           

LA TOITURE EST POSÉE 

La toiture est désormais posée sur le bâtiment et le 14 décembre une entreprise effectuait des crépis intérieurs. La pose des carrelages est prévue pour la semaine prochaine puis les 1ers branchements tubulaires vont pouvoir être installés.

                            

LES FILTRES SONT ARRIVÉS 

La construction du bâtiment de la station de traitement des eaux s'est provisoirement achevée avant même la mise en place de la toiture afin de faciliter l'installation des filtres. C'est en effet par la voie des airs que ceux-ci ont été introduits dans l'édifice grâce à une puissante grue. Arrivés  mardi 28 novembre par la route en provenance de Loire Atlantique, les deux précieux équipements ont été précautionneusement portés dans les airs pour être au final positionnés sur des plots de béton prévus pour les recevoir. Le plus petit filtre, destiné à l'arsenic, mesure 170 cm de diamètre pour 1,5 tonne alors que son voisin, pour la déminéralisation, mesure 280 cm et pèse 2,5 tonnes. Malgré le mauvais temps, il n'y a pas eu de fort vent pour rendre périlleuse cette phase importante et les responsables ont pu pousser un ouf de soulagement lorsque les deux filtres ont trouvé leur place définitive. Il va maintenant falloir fermer l'édifice avant que les techniciens ne s'attaquent aux tuyauteries et autres mécanismes de la station.

                                      

LES TRAVAUX VONT BON TRAIN 

Grâce à une météo favorable, l'avancement des travaux est assez remarquable en ce début de chantier. Une nouvelle réunion s'est tenue sur site le mercredi 27 septembre et le maître d'oeuvre a pu constaté que tout se déroulait dans les temps. Une phase importante est programmée pour la semaine prochaine (coulage d'une dalle et d'une poutre) et les premiers essais d'étanchéité des bâches auront lieu début octobre. Pourvu, que rien ne vienne entraver ce bon début afin que tout soit définitivement réglé pour la fin de l'année. Lundi 9 octobre, une dalle de 17,5 m3 a été coulée nécessitant un peu plus de trois toupies de béton. Après quelques jours de séchage, favorisés par un bel ensoleillement, l'entreprise a commencé à y monter les murs de la future station de traitement.

Mardi 24 octobre s'est tenue une réunion de chantier avancée. Sur place les premiers éléments métalliques commencent à se mettre en place et tout se déroule comme prévu, l'arrivée des filtres (dont un de 2,8 m de diamètre) est déjà programmée pour la mi-novembre. L'ensemble de l'installation finale pèsera alors pas moins de 140 tonnes. Puis les élus ont été conviés à visiter une installation similaire, mais plus petite, à Hautmougey. L'occasion de se rendre mieux compte de ce que les plans ne suffisent pas toujours à comprendre. 

Après de longs travaux de maçonnerie, le bâtiment ne demande plus qu'à recevoir la toiture. Mais il faut auparavant y faire entrer les deux filtres, dont un de 2,8 m de diamètre, ce qui sera chose faite mardi prochain, 29 novembre au matin. Une opération spectaculaire qui devrait attirer quelques curieux.

                                                                                                                                            

                                                                                  

 

                                                                                                                                      

                            station de Hautmougey                                                                          

1ÈRE RÉUNION DE CHANTIER 

Une semaine après le démarrage des travaux s'est tenue jeudi 7 septembre 2017 la 1ère réunion de chantier en présence de M. le Maire et de ses adjoints. L'occasion de constater que tout se déroule comme prévu à un rythme soutenu. Le maître d'oeuvre, la société G2C Environnement a fait le point avec les  responsables des sociétés SOGEA EST et HOUILLON afin que rien ne vienne entraver la bonne marche de ce chantier tant attendu. Alors que des ouvriers s'activent au remblaiement de la profonde tranchée récemment ouverte pour le dévoiement de la conduite, la prochaine étape sera le terrassement du futur bâtiment. Rendez-vous est déjà pris pour la semaine prochaine.

                                                                                                         

 

CA Y EST, CA DÉMARRE

Enfin serait-on tenté de dire ! Après un an et demi de dossier, de réunions, de prélèvements, d'attente, de demandes, d'accords, d'appel d'offres.. l 'entreprise est à pied d'oeuvre pour démarrer l'important chantier de la future station de traitement des eaux. Dans un premier temps il s'agit  de dessoucher à l'endroit choisi pour la construction du bâtiment technique et de tailler dans une butte de terre. Puis il va falloir "dévoyer" la conduite actuelle qui alimente les habitants, c'est à dire en changer le tracé car passant dans le périmètre de la future construction. Il est  en effet évident que la station provisoire ne sera occultée qu'en dernier ressort, lorsque la nouvelle sera opérationnelle. La pose nécessaire d'une vanne impliquera de devoir fermer brièvement l'alimentation, ce mercredi 6 septembre vers 15 heures.